-  Acheter mieux   -  Fast fashion vs. Mode responsable: Pourquoi il est urgent d’adopter des alternatives.

Fast fashion vs. Mode responsable: Pourquoi il est urgent d’adopter des alternatives.

Par Camille Sachy.

 

On appelle fast fashion les collections abordables des grandes enseignes de mode (Zara, H&M, Primark, Kiabi, etc…) qui bien souvent s’inspirent des tendances du secteur du luxe. Si nous sommes parfois tentées par des produits à bas prix et surtout dont les collections se renouvellent en permanence, jaiio vous explique quelles sont les alternatives afin d’adopter définitivement une mode responsable !

Un chiffre qui nous motive et montre que les mentalités sont déjà en train d’évoluer ? D’ici 2028, le marché de la seconde main devrait être plus important que celui de la fast fashion (source Thredup).

 

Stop Fast fashion

Crédit photo Vogue UK https://www.pinterest.fr/pin/425590233542494092/

1. La fast fashion : qu’est-ce que c’est ?

Nul doute, la fast fashion porte bien son nom : on la traduirait par « Mode rapide » en français.

Il s’agit des marques qui produisent en très grande quantité et à bas prix et qui par conséquent, peuvent se permettre de renouveler très régulièrement leurs collections, au fil des saisons et des nouvelles tendances à un prix très attractif. Avoir accès à des articles à la mode de manière simple et pas chère, voilà ce qui séduit sans doute de nombreux consommateurs ! Les marques en jouent d’ailleurs en communiquant à leurs clients très souvent sur leurs nouveautés (encore ?!). 

(Définition Wikipédia ici).

 

Dérives de la fast fashion

Comme expliqué précédemment, la fast fashion permet d’accéder aux dernières tendances à bas prix, et de renouveler très souvent sa garde-robe. On achète, on porte, on n’aime plus, on jette (ou on laisse trainer dans les placards…) … Voici une des (nombreuses) conséquences néfastes de la fast fashion ! Et oui, le consommateur est devenu exigeant et se lasse rapidement de ses achats …

Mais ce n’est pas tout ! Personne n’ignore les conditions de travail déplorables dans les usines de fast fashion. Rappelez-vous de ce drame terrible au Bangladesh en 2013 : le Rana Plaza, immeuble de 8 étages abritant des ateliers de confection s’est effondré… Plus de 1130 personnes y ont perdu la vie et au moins 2500 ont été blessés ! Quel désastre et quelle honte, plusieurs marques que nous connaissons bien y fabriquaient des articles… Les enseignes veulent produire rapidement, en très grande quantité pour satisfaire la demande, et en oublient les conditions de travail de leurs employés… Travail à la chaîne, salaire dérisoire, utilisation de produits chimiques (donc néfastes pour la sante des fabricants), la liste est longue !

Ce documentaire nous a d’ailleurs fait réagir et prendre conscience de la gravité de la situation.

Et l’environnement ? Sans doute un autre sujet très sensible pour le secteur… Pollution, problème de recyclage, utilisation de matières chimiques, consommation d’énergie… Les conséquences de la production de masse sont très lourdes ! Savez-vous que le secteur de la fast fashion représente 17 à 20% de la pollution mondiale de l’eau ? 4 millions de tonnes de textiles jetées chaque année en Europe ? 2% du gaz à effet de serre rejeté chaque année dans le monde ? (source ici)

On ne veut pas vous faire peur, juste prendre conscience de l’impact de notre manière de consommer. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour agir. Car si chacun d’entre nous décide de consommer autrement, les choses pourront changer. Commençons par nous-même, convaincre notre entourage, et avec le bouche à oreilles, nous réussirons à faire bouger les choses !

 

2. Des alternatives responsables

Slow fashion

slow fashion alternative à la fast fashion

Sloweare – le label de confiance de la mode Eco-responsable.

Son nom est tout aussi explicite, « slow fashion » signifie « mode lente » en français. Il s’agit des marques qui proposent des produits intemporels, qui perdurent de saison en saison. Contrairement à la fast fashion, elle bannit la surproduction – pas de gaspillage, tout ce qui est produit doit être porté, et se base sur le modèle du commerce équitable, respecte les droits de l’homme et l’environnement.

Ses valeurs sont les suivantes :

  • Produire moins, et mieux : NON à la surproduction. Les pièces sont fabriquées en quantité plus restreintes
  • Utiliser des matières premières respectueuses de la nature : PAS de produits chimiques, les matières sont naturelles et durables (le lin par exemple, qui ne nécessite que très peu d’eau et est une fibre naturelle)
  • Respecter les droits de l’homme : les conditions de travail sont bonnes, le savoir-faire est mis en valeur

En résumé, il s’agit d’une mode durable, responsable et éthique. La qualité prime sur la quantité.

 

La consommation locale

Et oui, en privilégiant le Made In France, on fait tourner l’industrie locale et par conséquent on mise sur des circuits courts. Forcément, on choisit des marques utilisant des cotons biologiques ou tout autre matière naturelle qui sera d’excellente qualité et se gardera longtemps. Pour vous aider, découvrez le site Sloweare qui répertorie les marques et enseignes responsables près de chez vous.

 

La seconde main

On a tous une copine qui a décidé un jour de se lancer le défi de « ne pas faire de shopping pendant un mois ». Si elle a réussi son pari, cette même copine a décidé maintenant de « ne plus consommer de neuf ».

Pour consommer plus éthique et responsable (consommons moins, consommons mieux !), acheter de la seconde main est une solution efficace pour ne pas se ruiner et s’habiller durablement !

Quoi de plus gratifiant que d’acheter un vêtement qui a déjà servi mais dont quelqu’un ne veut plus, plutôt que d’acheter du neuf et être complice de la surproduction ?

C’est encore mieux si l’on choisit d’acheter des marques de qualité d’occasion ! Comment ? Sur le site jaiio tout simplement. Ici, de belles pièces en excellent état (vérifiées scrupuleusement par toute l’équipe) sont disponibles à des prix attractifs.

En conclusion ? On achète ou on revend des produits d’occasion (exit la surconsommation, donnons une seconde vie à nos vêtements !), ce ne sont que des pièces de luxe ou haut-de-gamme en parfait état et dont la qualité est irréprochable (Qu’on gardera donc très longtemps !), on se vêtit durablement, on préserve la planète le tout sans se ruiner ! On fait des bonnes affaires et on trouve des pièces uniques, que des avantages !

 

Vous l’avez compris, le fast fashion est incontestablement un des plus grands ennemis de la planète. On consomme, surconsomme sans réfléchir, et on oublie… Le comportement d’achat a clairement évolué depuis les années 90, nous poussant à acheter de manière compulsive et les marques l’ont compris en nous confortant dans notre folie d’achats inutiles… Quelle tristesse ! C’est pourquoi nous nous devons d’adopter un modèle économique bien plus durable et éthique. On prend son temps (on vérifie les étiquettes pour connaitre la composition de l’article), on privilégie les marques qui produisent en quantité réduite (pas envie d’arriver avec la même robe qu’une autre lors d’un cocktail, la honte !), on favorise la qualité (pas de risque que nos vêtements se déforment dès le premier lavage) et on peut se tourner vers la seconde main pour une économie encore plus durable !

 

Révolutionnons la mode ! La mode responsable ne se démodera jamais !

 

Vous avez aimer cet article ? Vous aimerez aussi “Et si nous devenions consommer-acteur ?”

Pour shopper une sélection de seconde main faite avec amour, c’est ICI.

Partagez votre commentaire !

Nous sommes toujours là pour vous !
Par mail
Par téléphone ou WhatsApp
Suivez-nous
× ?
X
👋 Les dépôts et livraisons fonctionnent parfaitement, vous pouvez y aller les yeux fermés.
🎁 Bienvenue ! 10% offerts pour votre 1ère commande avec le code JAIIO10